M
Le choix de l'élevage

Il y a de nombreux élevages de toutes sortes de races de chiens. Le but aujourd’hui n’est pas de polémiquer sur l’achat d’un chien plutôt qu’une adoption, mais vraiment de vous aiguiller sur les points qui, selon moi, sont absolument importants et à vérifier lorsque l’on veut choisir un élevage en vue de partager sa vie avec un nouveau compagnon.

 

Bouton
Je vais ici aborder les 3 grands points qui définiront la « qualité » de l’élevage : la sélection génétique, l’éthique, et les chiots.

La sélection génétique

 

Ce n’est pas ce qui vient en premier à l’idée de la personne qui cherche à acquérir un chiot, et pourtant c’est si important.

La sélection génétique, c’est sélectionner rigoureusement les reproducteurs, autrement dit, les futurs parents des chiots. Cette sélection doit s’appuyer sur de nombreux critères pour être intéressante.

 Les parents doivent être impérativement testés sur les maladies génétiquement transmissibles pour réduire ou éviter le risque de transmettre des problèmes de santé à la génération suivante. Il est important que l’éleveur fasse des examens sanguins, oculaires et radiographiques afin de créer une lignée de chiens indemnes de maladies et non porteurs, veillez à donc bien vérifier ce point avec votre éleveur.

Mais ce n’est pas tout ! La génétique a également un énorme rôle à jouer sur les futurs comportements des chiots à venir, les géniteurs doivent absolument être des chiens biens dans leur pattes, équilibrés, sociables avec les humains ainsi que leurs congénères. En effet, les parents vont transmettre certains traits de « caractères » chez leur progénitures, même si il est évident que l’environnement et l’enrichissement du chiot jouera également sont rôle. Enfin, en ce qui concerne la génétique, un éleveur devrait toujours voir comment sont devenus les chiots une fois adulte, d’un point de vue comportemental et médical, avant de refaire un même « mariage » entre deux chiens, afin de voir si ce mariage est justement intéressant ou non.

L’éthique

 

À vous de faire votre enquête sur comment sont traités les chiens de l’élevage. Est ce que l’élevage répond aux normes sanitaires ? Est ce que les chiens ont assez d’espace ? La nourriture donnée est elle de qualité ? En effet les chiots doivent bénéficier d’une nourriture optimisée pour leur croissance et leurs besoins d’adulte. L’alimentation de la mère est elle aussi importante car elle contribue à sa santé et donc au bon développement et à la santé des chiots. Grande importance accordée également à la réponse des besoins fondamentaux des chiens qui sont je le rappel : activité physiques, mentales, masticatoires, olfactives, sociales etc… Avec des variations suivant les races. Pour faire simple, les chiens sont-ils quotidiennement baladés et sortis de leur chenils ? (si ils vivent en chenil), leur environnement est il enrichi ? Des activités masticatoires sont elles proposées ?

Tous ceci est essentiel au bien être des chiens, ce n’est pas parce que ce sont des chiens destinés à la reproduction qu’ils ne doivent pas être épanouis, bien au contraire.

Pour sélectionner un bon élevage il est nécessaire de faire attention à certains critères et de poser le plus de question possible. Comment est abordé la propreté ? Si l’on vous parle de dominance ou encore de mettre le nez du chien dans ses excréments, fuyez ! Est ce qu’il y a un suivi avant pendant et après l’adoption ? Un bon éleveur, même après adoption reste disponible pour échanger avec vous.

Dans un dernier temps, abordons les mères reproductrices. Ont elles assez de repos entre chaque portées ? Une chienne met au moins 2 ans à se remettre totalement (physiquement et mentalement) d’une portée, imaginez ces pauvres chienne qui reproduisent tous les 6 mois, c’est à dire à chaque cycle de chaleurs… Avec un rythme comme ça c’est l’espérance et la qualité de vie du chien qui est totalement réduite.

Pour finir sur ce point de l’éthique, c’est à vous de voir quel type d’élevage vous souhaitez soutenir en achetant un chiot, gardez en tête que tant qu’il y a de la demande, il y aura de l’offre : les élevages avec aucune éthique sont donc à boycotter totalement.

Les chiots

 

Un programme de socialisation rigoureux est-il mit en   place ? La socialisation du chiot est primordiale pour un bel équilibre du chien une fois adulte.

Le choix de l’élevage est important car il est nécessaire qu’un chiot évolue dans un environnement riche et stimulant durant sa période d’imprégnation. Il doit être sociabilisé aux différents bruits qui l’entourent ainsi qu’aux différentes textures.

Il est conseillé de faire découvrir au chiot au moins 7 surfaces différentes, par exemple : le carrelage, moquette, herbe, macadam, gravier… La manipulation est également indispensable : toucher les coussinets, caresser le corps, bouger les oreilles, l’habituer à porter un collier puis une laisse.

L‘éleveur ne doit pas être la seule personne à côtoyer ses chiots, il est important que le chiot puisse rencontrer d’autres humains et chiens équilibrés extérieurs à l’élevage.

Il faut savoir qu’à 8 semaines, les chiots sont en âge légal d’être adoptés, en revanche la plupart d’entre eux n’ont pas encore terminé quelques apprentissages que la mère leur apprend comme la morsure inhibée ou le contrôle de la motricité volontaire, un bon éleveur ne laisserait pas partir ses chiots avant 10 semaines.

Un processus d’évaluation est mit en place pour les futurs adoptants ? Vous avez un questionnaire pré-adoption à remplir ? C’est bon signe ! En effet, bien choisir les adoptants est primordial pour les éleveurs. Certains éleveurs choisiront eux-mêmes l’animal qui vous conviendra parmi les chiots de la portée. L’éleveur doit être capable de juger si les futurs adoptants seront apte ou non à avoir un chiot. Certains critères comme les besoins fondamentaux des chiens, vos habitudes, votre environnement, vos attentes, les raisons pour lesquelles vous désirez adopter cette race seront primordiales afin de faire une belle sélection.

Pour conclure, choisir un bon élevage, c’est surtout :

  • Soutenir un éleveur passionné
  • Réduire les abandons en ne soutenant pas de mauvais naisseurs.
  • Devoir parfois être sur liste d’attente durant plusieurs mois / années
  • Une transparence TOTALE de l’éleveur sur sa structure
  • La possibilité d’aller voir les chiots plusieurs fois avant adoption
  • Poser le maximum de questions et mener une réelle petite « enquête »

Nous avons le plaisir de vous présenter 3 élevages, qui sont chacuns d’une « envergure » différente, et surtout qui répondent à tous les critères énumérés :

  • Dark Phoenix Kennel (Kelpie Australien) : Petit élevage familial (1 portée / an max)
  • La tribu des minis indiens (bergers américains) : Élevage familial
  • La tribu d’Oïmiakon (Laika de Iakoutie) : Élevage familial

 

Article rédigé en partenariat avec L’Instinct Canin

sous-titre liste

Titre liste

Item 1

Mauris blandit aliquet elit, eget tincidunt nibh pulvinar a. Nulla quis lorem ut libero malesuada

Item 2

Mauris blandit aliquet elit, eget tincidunt nibh pulvinar a. Nulla quis lorem ut libero malesuada

Item 3

Mauris blandit aliquet elit, eget tincidunt nibh pulvinar a. Nulla quis lorem ut libero malesuada

item 4

Mauris blandit aliquet elit, eget tincidunt nibh pulvinar a. Nulla quis lorem ut libero malesuada

Boîte d'appel à l'action

Vivamus suscipit tortor eget felis porttitor volutpat. Pellentesque in ipsum id orci porta dapibus. Magna justo, lacinia eget consectetur sed, convallis at tellus. Cras ultricies ligula sed magna dictum porta. Donec rutrum congue leo eget.